Rechercher

Une rupture amoureuse plus dure que les autres

Voici un post pas très positif pour le commencement d'un blog, mais la réalité est là, je me suis enfin lancée dans l'écriture à cause de ma récente rupture.


Je me suis fait larguer après presque 2 ans de relation, mais surtout une belle relation !


Simplement voilà, la routine, le covid-19, le manque de communication on fait que S* s'est éloigné. Il l'a senti depuis quelques mois, il pensait que ça passera, a attendu, trop attendu, et on en est à maintenant. La flamme s'est étouffée sans que je le sache pour lui, et elle est toujours présente pour moi.


Il m'a dit je suis désolé, je suis perdu, je sens au fond de moi que nous ne sommes pas faits pour être ensemble. Je dois réfléchir.


Il est parti chez ses parents, les jours passent, je pleure en le levant, en attendant, en me couchant. La douleur est physique, comme si quelqu'un compressait mon cœur, je rêve que ça s'arrête, il me dit que je lui manque, il m'aime et pense à moi, mais il est quand même perdu.


Neuf jours passent, et un dimanche, je pète un câble. Cet espoir, cette attente, ce manque, comme une toxicomane sans sa came, je ne peux plus attendre et je demande une réponse.

Comme vous vous en doutez, la réponse n'a pas été celle que je voulais.


"Je ne peux pas te demander de m'attendre alors que je ne sais pas si j'aurai envie qu'on recommence ensemble".

Je crie, je pleure, je lui demande de venir immédiatement me le dire en face, il arrive..


J'attends, je ne réalise pas. Il ne va pas me quitter… J'ai déménagé pour lui, je l'aime plus que tout au monde, tout allait bien, on ne s'est pas engueulé, je lui manque, je n'ai pas possible.


Il arrive, déterminé. C'est fini, il est désolé, il sait le mal qu'il me fait, il sait que c'est sa faute, il sait qu'il me détruit de l'intérieur. A ce moment-là, j'ai vraiment envie de mourir. Parce que si je meurs, tout s'arrête.


Mais je ne peux pas lui faire ça, ces deux ans ont été incroyables, il m'a aimé comme personne ne m'a aimé. Il m'a soutenu, il m'a écouté, il m'a poussé.


Je lui hurle des méchancetés, il encaisse et il repart chez ses parents.


Je suis là, perdue, après 9 jours de faux espoirs, assise par terre, je ne comprends pas, je n'ai rien vu, tout allait bien en apparence.


Pourquoi ne m'a-t-il pas parlé ? Pourquoi ne m'a-t-il pas dit "Je m'ennuie dans la routine", je lui aurais répondu "Moi aussi il faut faire quelques choses !". Il a attendu de se lasser et que ça soit trop tard.. Il nous trouve trop différents je nous trouve complémentaires.


Il m'a quitté le 29.11.2020, nous sommes le 03.12.2020, je pleure en me réveillant, j'ai mal au ventre en pensant à lui la journée et j'ai peur de rentrer chez "nous" sachant qu'il ne sera plus jamais là.


J'écris aujourd'hui ce texte, parce que j'ai mal. J'ai mal car je n'ai rien pu faire pour essayer de sauver notre couple. Parce que je l'aime plus que tout au monde, comme je n'ai jamais aimé personne avant.


S'il m'avait dit au moment où ses doutes ont commencé, ce qu'il ne lui convenait pas. On aurait pu essayer autrement, et si cela ne suffisait pas, on aurait au moins essayé.


Mais la réalité est là..


Il m'aime, mais il n'est plus amoureux de moi.

Hier, dans une détresse incomparable, je lui envoie un message. (merde..)


Je lui demande s'il y en a une autre, ou s'il parle à une autre.. J'ai besoin de savoir..


Il me jure que non. Il n'y en a pas eu une autre. On discute un peu, je fais des audios très honteux mais avec le cœur, il m'écoute, me répond. Mais rien n'y change. Même si le quotidien ne nous convenait pas à lui et moi, de mon côté je me disais, satanée pandémie, vivement la fin pour qu'on puisse bouger un peu, lui s'est dit, satané routine, on n'est pas fait pour vivre ensemble c'est trop mou pour moi..


C'est là où on se rend compte que la communication est importante. Peut-être que s'il me l'avait dit, on se serait quand même séparé. Mais au moins on aurait pu essayer de changer les choses. Avant qu'il ne soit trop tard.


Aujourd'hui, je ne vais pas mieux. Ma tête dit "c'est vraiment fini" et mon cœur dit "non il va revenir". Mais la vérité c'est qu'il ne reviendra pas, et que je ne peux pas changer ses sentiments pour moi.


Aujourd'hui, j'espère qu'un jour cette histoire sera un lointain souvenir dans notre relation solide, mais j'espère aussi pouvoir passer à autre chose et fermer le livre de notre histoire.

Je commence les premières étapes de mon deuil, entre le déni et le regret. Et je vous jure, c'est ridicule. Je peux pleurer parce que quelqu'un a le même prénom que lui, ou parce que retrouve sa chaussette. Penser à chercher un autre appartement me donne une boule d'angoisse au ventre, je n'arrive plus à m'alimenter, je mange peu, alors qu'avant lors de mes peines de cœurs je me remplissais de nourriture pour compenser. M'imaginer faire mes cartons fait mon cœur s'emballer entre stress et angoisse. J'espère tellement que cette période est bientôt finie.


Lui va mieux que moi.. C'est un peu plus facile d'être celui qui quitte que celui qui est quitté.


Hier, nous nous sommes dit ce que nous avions à nous dire, je lui ai dit qu'il a été le premier homme que j'ai vraiment aimé, il m'a dit que ça a été les plus belles années de sa vie, après de beaux compliments l'un pour l'autre, il était temps de terminer la conversation. Il était trop dur de ce dire aurevoir, alors on s'est dit, à quand on sera prêt de ce revoir.


J'ai cherché toute la journée "comment oublier son ex", "comment avoir moins mal après une rupture" "comment passer la prochaine étape d'un deuil amoureux" "Est-ce que mon ex va revenir", "combien de temps dur un deuil amoureux", mais peu importe ce que je lis, mon deuil sera aussi long qu'il le faudra pour que j'aille mieux.


Prochaine étape, l'acceptation. J'espère que ce blog m'aidera à y arriver plus vite.


SG


#rupture #deuilamoureux #brokenheart #suisse #tristesse #regret #amour #exboyfriend #ex



9 vues0 commentaire